code 


 

 

Code de l'UIS pour l'Exploration des Grottes et la Recherche Scientifique à l'Étranger

 
Lien officiel de l'Union Internationale de Spéléologie (UIS)


Représentant National du Liban à l'UIS est : Mlle Badr Jabbour-Gédéon
Membre du comité  consultatif de l’Association Libanaise d’Etudes Spéléologiques – ALES
Membre de la Commission de Spéléo Secours de l’UIS.
P.O.Box : 31 Mansourieh Metn, Liban E.mail : badrjg@alesliban.org, badrjg@hotmail.com

 

Accepté par l'Assemblée Générale de l'Union Internationale de Spéléologie (UIS), dans l'Assemblée Générale au 12ème Congrès International de Spéléologie (La Chaux-de-Fonds, Suisse, Suisse, 1997). Modifié par l'Assemblée Générale dans le 13ème Congrès International de Spéléologie (Brasilia, Brésil, 2001). Traductions ou modifications futures de ce Code devront être faites en prenant l'Anglais comme texte base.

l'Union Internationale de Spéléologie (UIS) appuie les activités in internationales des sociétés de spéléologie, groupes spéléistes et de scientifiques du karst, du fait de leur importance pour:

  • découvrir de nouvelles grottes et étendre l'exploration des grottes déjà connues;
  • étudier leur contenu (par exemple: minéraux et restes biologiques, archéologiques et anthropologiques);
  • répandre dans le monde les connaissances relatives aux karsts et grottes;
  • permettre l'échange de pratiques de sécurité spéléologiques;
  • l'assistance pour la protection et la préservation des grottes et des karsts.
Pour éviter des malentendus envers les populations indigènes et locales, le gouvernement et les organisations spéléologiques locales et nationales du pays où le projet d'exploration ou de recherche scientifique doit être réalisé:

1. Avant de quitter votre pays

Souvent il sera nécessaire d'obtenir au préalable le permis officiel des autorités du pays à visiter. De plus: prévenir l'organisme spéléologique national du pays à visiter. Au cas où il n'existerait pas d'organisme national, contacter le délégué national de l'UIS.

Si possible, organiser des expéditions conjointes avec les spéléologues du pays à visiter. Les organismes spéléologiques nationaux doivent êtres familiarisés avec les formalités requises aux expéditions étrangères. Particulièrement, ils doivent connaître les formalités concernant le dépôt des rapports des expéditions et autres éléments de publication, et les législations concernant la récollection de matériaux des grottes et leur exportation pour réaliser des études scientifiques ou pour tout autre motif.

2. Durant l'expédition

Les membres de l'expédition doivent respecter les lois du pays et les traditions locales, et comprendre que certaines grottes peuvent être des lieux sacrés, et avoir une signification religieuse ou culturelle: dans ces grottes les explorations et les recherches doivent être restreintes.

Les membres de l'expédition ne doivent endommager ni les karsts ni les grottes. Dans la mesure du possible, ils doivent éduquer et alerter les communités quant à la protection et la préservation de leurs karsts et leurs grottes.

3. Après l'expédition

Les échantillons recueillis durant l'expédition ne peuvent être emportés hors de la grotte et hors du pays que lorsque les procédures d'exportation sont correctement accomplies, et leur exportation a été autorisée.

Des copies de tout le matériel imprimé produit par l'expédition, de même que la localisation et les cartes des grottes doivent être envoyées aux clubs participant et à l'organisme spéléologique national et/ou au délégué UIS national.

l'assistance reçue de l'organisme du pays visité doit être reconnue dans toutes les publications de l'expédition.

4. Le respect du travail d'autres groupes

Avant d'entreprendre une expédition à l'étranger, le groupe visiteur doit réaliser des recherches sur les travaux préalables et/ou les explorations en cours de la part de spéléologues locaux ou étrangers, de telle sorte qu'il n'interfère pas dans les projets en cours.

Les mérites des explorations antérieures doivent être reconnus dans les rapports de l'expédition.

Si plusieurs groupes travaillent dans la même zone, l'occasion doit être mise à profit pour que chaque groupe apprenne de l'autre et qu'ils coordinent le travail ultérieur.

5. Addenda au Code de l´UIS (A accepté dans Brasilia, Brésil, 2001)

a. l'UIS sollicite de tous ses Membres de Bureau et de tous ses Délégué Nationaux, que - s'ils ont connaissance d'une quelconque expédition organisée à l'étranger - ils contactent immédiatement et informent le Délégué National du pays destinataire.

b. Si un membre du Bureau de l'UIS découvre la violation de son Code en ce qui concerne une expédition à l'étranger, il contactera le Délégué du pays d'origine de l'expédition et l'informera que les découvertes et les rapports ne seront pas acceptés dans leurs publications officielles, ni acceptés par aucune des publications ou réunions patronnées par l'UIS.

c. Pour les expéditions organisées par des pays à haut développement spéléologique dans des pays de moindre développement spéléologique, le groupe de l'expédition doit faire tout le possible pour offir le transfert de connaissances et promouvoir l'activité spéléologique locale.