Bref historique de la spéléologie libanaise

Dès la découverte de la grotte de Jeita par Thomson en 1836, les explorations spéléologiques au Liban furent surtout dominées par des équipes américaines et françaises.

[Jita]

En 1940, un jeune Libanais, Lionel Ghorra s’intègre à une expédition française afin d’explorer la grotte de Jiîta.

La spéléologie libanaise débute effectivement en 1946 avec la formation d’une équipe dirigée par Lionel Ghorra et se concrétise en 1951 par la fondation du Spéléo Club du Liban (SCL). Leur premier exploit est lié à l’exploration de la grotte de Jeita, dont le siphon terminal à 6200m de l’entrée sera atteint en 1954.

Un petit groupe annexe est créé par le SCL en 1966 dans la Béqaa: Le Spéléo Club de Wadi Al-Arayech (SCWA).

Mais c’est surtout à partir des années 70 que le SCL, dynamisé par l’arrivée de nouveaux membres, voit ses activités se développer et les explorations en scaphandre autonome se multiplier jusqu’en 1975, date du début des hostilités au Liban. A cette date, plus de 350 cavités avaient été explorées.

Pendant les premières années de la guerre du Liban, les explorations dirigées par Hani Abdul-Nour se poursuivent, toutefois de façon restreinte. Il sera élu président du SCL en 1985. De nouveaux groupes libanais de spéléologie, aux activités diversifiées, apparaissent dès 1988. Le Liban compte aujourd’hui quatre clubs ou associations spéléologiques:

  • Spéléo Club du Liban (SCL) - 1951.

  • Spéléo Club de Wadi Al-Arayech (GSWA) - 1966

  • Groupe d’Etudes et de Recherches Souterraines du Liban (GERSL) - 1988.

  • Association Libanaise d’Etudes Spéléologiques (ALES) - 1994.
 



Retour
 

Association Libanaise d’Etudes Spéléologiques – ALES

Statut

C’est une association scientifique à but non lucratif, dirigée par un comité administratif formé de six membres actifs, et élu tous les deux ans par les membres actifs de l’assemblée générale.

L’ALES a été fondée par Hala Zein, Badr Jabbour-Gédéon, Fady Beayno, Fady Mehanna, Michael Chaho et a obtenu le Dépôt légal : Numéro 335/A.D. (6-6-1994).

L’ALES a obtenu du Président de la République Libanaise, la médaille en argent du Mérite Libanais avec Palmes pour ses activités exploratrices et surtout la découverte de la rivière souterraine au fond du Gouffre de Qattîne Azar (Aaintouret al-Metn). Numéro. 13879 (30 Dec. 2004).

L’Association compte 70 membres, entre actifs, stagiaires et honoraires.


Buts de l’Association

  • Exploration et étude des phénomènes karstiques souterrains (grottes, gouffres, ..).

  • Vulgarisation de la connaissance du monde souterrain: publications, conférences, expositions, films documentaires, expéditions touristiques et pédagogiques, …

  • Collaboration avec les administrations officielles pour la protection et la valorisation des milieux karstiques.

  • Spéléo Secours : Sauvetage des accidentés sous terre et dans les canyons.

  • Initiation et introduction de la spéléologie à l’âge de 3 à 15 ans.

  • Publication : Revue SPELEORIENT.

  • Dans le cadre de la formation de ses membres, l’ALES insiste sur la protection du monde souterrain et popularise la devise spéléologique américaine suivante:
Take nothing but pictures
Leave nothing but footprints
Kill nothing but time
(By NickABusey)

Comité consultatif (2013-2016)

Mlle Badr Jabbour-Gédéon, maîtrise en Biologie. Master Recherche en karstologie – Laboratoire EDYTEM, Université de Savoie.Guide touristique.

Mme. Hélène Rechmani-Maasri, Journaliste et Copy-editeur, Licenciée en Journalisme à l'Université Libanaise, Master 1 en Marketing et Communication à l'Ecole Supérieure des Affaires (ESA), Secrétaire de Rédaction du mensuel Al-Jamila, une publication de SRPC.

M. Fady Mhanna, Technicien electromecanique.


Comité administratif (2015-2016)

Mlle. Ghada Salem, Presidente. B.A. Architecte d'Intérieur, M.A. Arts Plastiques.

M.Issam Hachem, Vice-president . Directeur des Ressources Informatiques et Technologiques.

M. Sebastien Akl, Secretaire . Ingenieur Civil .

M. Mazen Arzouni, Trésorier. Diplôme en Archéologie, Chef de chantier de fouilles de sauvetage au centre-ville de Beyrouth, Coordinateur de fouilles vis-à-vis de la Direction Générale des Antiquités du Liban, Etudiant en master, licencié en Art et Archéologie.

M. Naim Saad, Membre Adjoint . Baccalaureat en education physique et une maitrise en management du sport.

M. Joseph Chakhtoura, Membre Adjoint . Ingenieur civil.


Membres Honoraires

Pr. Hassan Salamé-Sarkis, Professeur en Archéologie - Université Libanaise.

Mr. Raymond Gèze, Professeur en Paléontologie - Université Libanaise.

Mr. Samir Arslan, Docteur en Géologie - Université Libanaise.

Pr. Jocelyne Adzijian-Gérard, Professeur en Climatologie – Université Saint Joseph, Beyrouth. Membre de l’équipe du Laboratoire EDYTEM (Environnements Dynamiques et Territoires de Montagne), Université de Savoie – France.

Mr. Pierre-Charles Gérard, Géomorphologue, chargé d’enseignement - Université Saint Joseph, Beyrouth. Membre de l’équipe du Laboratoire EDYTEM.

Pr. Jean-Jacques Delannoy, Professeur en Karstologie et Géomorphologie, Directeur du Laboratoire EDYTEM, Université de Savoie, Chambéry - France.

Mr. Christophe Gauchon, Maître de conférences, Processus de patrimonialisation - Laboratoire EDYTEM, Université de Savoie, Chambéry – France.

Mr. Stéphane Jaillet, Ingénieur de recherche – CNRS, France. Cartographie, Topographie, 3D, Géomorphologie – Karst et Montagne. Laboratoire EDYTEM, Université de Savoie, Chambéry – France.

Mme. Nayla Khlat, Licence en littérature française. Enseignante à l’école Notre Dame des Anges.

M. Farid Spiridon Zoghbi, Commercialisation professionnelle des air-conditionnés A/c et réfrigération. Tuning. Start up.

M. Pierre Abi Saad, Archéologue, Guide Touristique, Moniteur de Ski, Spécialiste de poissons fossiles.

M. Joe Zaatar, Diplôme en Philosophie de l’Université de Lyon II à Beyrouth. Coordinateur de projets multidisciplinaires.


Financement

1- Cotisations annuelles des membres.
2- Organisation de sorties touristiques pédagogiques.
3- Vente de matériels et de bulletins édités par l’ALES (SPELEORIENT).
4- Les donations.
5- Les sponsors.

Dépenses

1- Achat et entretien de matériel (équipements personnels club pour entraînement des nouveaux membres, équipements techniques collectifs.)
2- Publication du SPELEORIENT, de brochures, de calendriers,…
3- Entretien du local.
N.B. : Les membres de l’ALES prennent en charge leurs dépenses personnelles (matériel : casque à carbure, vêtements, équipement de descente en rappel ou de montée au jumar…, participation aux stages et congrès, finalement, déplacement : véhicules, carburant…).


Retour





Réalisations de l’ALES dans le cadre de la spéléologie libanaise

Stages Nationaux

L’ALES a participé à une dizaine de stages de formation technique sur l’escalade, la spéléologie alpine, le Spéléo-Secours, la survie et le secours sur neige et ce, en compagnie et/ou collaboration des autres associations spéléologiques libanaises ou internationales, avec l’Armée Libanaise et la Croix-Rouge Libanaise.


Stages Internationaux

Les membres de l’ALES reçoivent également une formation internationale régulière, en participant à des stages ayant lieu dans des pays tels que la France, l’Espagne, la Hongrie, tout en sachant que presque chaque année depuis 1997 une équipe de l’ALES participe à un stage de formation technique spécialisée en France.

Ces stages sont placés entre autres sous l’égide de l’Union Internationale de Spéléologie (UIS), l’Ecole Française de Spéléologie (EFS), la commission scientifique de la Fédération Française de Spéléologie (FFS) et du Spéléo-Secours Français (SSF).



Sessions d’entraînement technique et scientifique régulières

En vue de rester au courant des dernières nouveautés mondiales dans les deux domaines technique et scientifique, et dans le but également de former de nouvelles recrues, les cadres l’ALES tiennent des sessions d’entraînement régulières tout au long de l’année.












Congrès Internationaux et locaux

Les congrès internationaux font partie des activités régulières de l’ALES. Depuis 1997, des membres de l’ALES ont participé à tous les congrès internationaux de l’Union International de Spéléologie (UIS) (Suisse, Brésil, Grèce, Etats-Unis d’Amérique,…).

Lors de la dernière rencontre à Calamus, Athènes, 3 membres de l’ALES ont été élus :
    - Antoine Comaty, Vice-président de la Commission Internationale de plongée de l’UIS.

    - Badr Jabbour-Gédéon, membre adjoint de la Commission nationale de Spéléo-Secours de l’UIS et coordinatrice nationale et régionale du domaine du secours sous terre.

    - Badr Jabbour-Gédéon et Ghada Salem membres adjoints de la Commission nationale d’éducation de l’UIS.

    - Ghada Salem, membre adjoint de la Commission internationale de la documentation et la définition des symboles universels en topographie et informatique, de l’UIS.


Notons également la participation et/ou organisation de l’ALES à ces colloques et congrès suivants:

2006 : 2ème Middle East Speleology Symposium (MESS2), organisé par le Spéléo-Club du Liban et le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) en collaboration avec le département de géologie de l’Université Américaine de Beyrouth.

2004 : Colloque Spéléologie et Patrimoine, organisé par l’ALES pour le Xème Anniversaire de la fondation de l’ALES.

2003 : Colloque National du Patrimoine Géologique en Tunisie.

2002 : Colloque National de l’Ecotourisme 2002, organisé par les ministères du Tourisme et de l’Environnement.

2001 : Middle East Symposium of Speleology 2001, organisé par le SCL en collaboration avec le GERSL et l’ALES.

2001 : Congrès International de l’ISCA (International Show Cave Association), en Italie.

1997 : Rencontre Nationale de Spéléologie organisée par le SCL au Liban.

A chacune de ces rencontres internationales l’ALES a présenté des conférences, des études de thèse, des documentaires audio-visuels…


Expéditions et explorations à l’étranger

Les expéditions exploratrices des membres de l’ALES dans des cavités à l’étranger sont nombreuses…

Maroc
Expédition International 1997, La grotte de Win Timdouine, (1997)

France
les grottes préhistoriques de l’Ardèche, et les grottes de Lascaux, Rouffignac, Bedeillac, Combarelles, Tarascon-sur-Ariège, Niaux, Cap Blanc (1997) ; le gouffre Berger, le premier – 1000 de l’Europe (1998) ; les nouvelles cavités à l’Aupe du Seuil – Vercors (1998) ;

Syrie
Raqqa, Exploration et topographie de la grotte de Qater Maghara ; Tartous la grotte de Beit al-Wadi (2002, mission officielle en collaboration avec les ministères Libanais et Syrien du Tourisme). Alep, exploration de la grotte de Haj Kirili et de plusieurs tunnels dans la citadelle d’Alep et les tunnels al-Wakil (2003, suite à la demande du Syndicat de l’Ordre des Ingénieurs et de l’Association de la préservation du patrimoine syrien à Alep).

Algérie
Mission d’exploration officielle de la caverne du PK4+396.50 trouvée dans l’axe du Tunnel Djebel Akhal. (2006, Exploration, documentation et possibilité de continuation du projet de transfert de Beni Haroun, suite à la demande de Dar al-Handassa Liban).
















































 

 

 

 

 

 

 

 

 

Spéléo-Secours

2008 : Participation de la coordinatrice Badr Jabbour-Gédéon du Moyen-Orient en Spéléo-Secours à la rencontre internationale de la commission internationale de Spéléo-Secours à l’UIS en Hongrie.

Avril 2007 : Intervention de l’équipe de Spéléo-Secours de l’ALES dans une opération de sauvetage hors du commun. Sauvetage d’une chienne abandonnée depuis un an et demi dans un gouffre à Ghodras. Cette opération a attiré l’attention des associations et sociétés nationales et internationales protectrices des animaux (SPA).

1997-2006 : participation des membres de l’ALES aux stages internationaux de Spéléo-Secours organisé par le Spéléo-Secours Français en France.

1999 : Organisation du premier stage national de Spéléo-Secours au Liban en coordination du Spéléo-Secours Français et la collaboration de l’Armée Libanaise, la Croix Rouge Libanaise et la Défense Civil.


Découvertes majeures au compte de l’ALES

1996- 2009: Découverte du gouffre de Qattîne Azar et de sa rivière souterraine.

C’est le deuxième gouffre le plus profond au Liban (-515m) et plus que 6km de développement avec un record de longueur verticale d’un puits au Proche Orient (182m). Depuis cette découverte, l’ALES organise chaque année de longues saisons d’explorations de nouveaux réseaux, d’études, de topographie, d’observation, de documentation…

Houet Qattîne Azar et sa rivière souterraine sont l’objet grâce à l’ALES, de par la découverte et les efforts continuels depuis 1996 jusqu’à présent, d’un projet d’exploitation de l’eau souterraine conduit par le Conseil de Développement et de Reconstruction pour le compte du ministère Libanais des Eaux et des Ressources. Ce projet a mené à bout le forage de 4 puits artificiels à l’emplacement du siphon terminal de la rivière en aval, qui seront utilisés ultérieurement pour pourvoir en eau potable 27 villages du Haut Metn, Liban.

D’autant qu’en 2000, fut appliqué pour la première fois au monde, dans le gouffre de Qattîne Azar, un système de radiolocalisation inventé par Johan Erra, en collaboration avec Paul Courbon (topographe souterrain mondial) et le Bureau Technique du Développement (BTD). Cette application est une première mondiale en ce qui concerne l’épaisseur des couches calcaires sus-jacentes (285m).

Durant toutes ces années d’études et/ou explorations, l’ALES s’est associée à plusieurs reprises avec des spécialistes des grottes tant locaux qu’internationaux lors de certaines missions, tout en menant en solo des missions continues de découverte et d’étude du gouffre et de tous ses réseaux.


2003-2009 : Les gouffres du plateau d’Afqa

Lors du projet de rectification de coordonnées de gouffres et grottes du plateau d’Afqa, l’ALES a révélé au jour de nombreux nouveaux gouffres de profondeur significative, qui feront l’objet d’une longue étude publiée dans Spéléorient N°5.


2007 : Découverte du gouffre Houet Tabet à Aintouret al-Metn, juste au-dessus du réseau souterrain de Houet Qattîne Azar.

La probabilité d’une relation quelconque avec la grande cavité voisine n’a pas pu être vérifiée, Seulement le gouffre reste une double merveille de la nature avec tout son potentiel géologique à étudier et la richesse extraordinaire de ses spéléothèmes, dont un macaroni-stalactite long de 90 cm !


2000 - 2004: Découverte archéologique exceptionnelle de la grotte al-Hourriyé (Karm Saddé), Liban Nord.

Cette grotte a été découverte par des membres de l’ALES en été 2000. La présence de poteries et divers indices indiquant une habitation concentrée humaine et animalière millénaire a motivé les archéologues et autres membres de l’ALES à présenter à la Direction Générale des Antiquités (DGA) un projet de fouille archéologique, sous la direction scientifique de Pr. Hani Abdul-Nour de Fady Beayno, également chef de fouille.

Sur décret du gouvernement libanais Nº 19 (3/5/2001), l’ALES obtient l’accord de procéder aux fouilles archéologiques dans la grotte al-Hourriyé, Karm Saddé, au Liban Nord pendant trois ans consécutifs à partir de 2001.

Réalisation de la première phase de la fouille archéologique conjointe ALES/DGA (2001) dans la grotte al-Hourriyé (Karm Saddé), Casa de Zghorta (Liban Nord) grâce au projet de partenariat entre le secteur privé (Europtima S.A.R.L. membre d’Optimum Group – Via Liban, Monastère de Hamatoura, Farès Foundation et M. Pierre al-Daher) et le secteur public (les municipalités suivantes : Karm Saddé, Ras Kifa, Zghorta et la Fédération des Municipalités de Zghorta). Cette année-là l’ALES a requis la collaboration de l'anthropologue physique allemande Carola Berszin, pour faire l’étude approfondie des ossements découverts dans la grotte.

Seconde campagne de fouille archéologique (2003) dans la grotte al-Hourriyé, Karm Saddé, au Liban Nord.

Troisième et la derrière campagne de fouilles archéologiques (2004), dont les objets trouvés (poteries, ossements humains et animaliers remontent à l’âge du Bronze moyen. Une publication dans la Revue Baal (6) de la Direction Générale des Antiquités – DGA, a eu lieu couvrant une partie de l’étude de ces objets. Une publication de la découverte et les résultats a eu lieu dans Décade.

1994-Présent : Nouvelles découvertes dans des réseaux déjà connus : Grottes de Jeita, Ain al-Libné, Al-Moutrane…

Quelques un des contacts internationaux

  • Coordination avec une équipe suisse présidée par Gérald Favre dans le cadre de la réalisation d’un documentaire de télévision ayant pour thème « Les sciences de la terre et l’exploration » (projet GAIA.)

  • Plongée en scaphandre dans le siphon terminal de la rivière souterraine du gouffre de Qattîne Azar par l’équipe suisse.

  • Coordination avec une équipe française de topographie professionnelle présidée par Paul Courbon, dans la réalisation de la topographie du gouffre de Qattîne Azar au théodolite.

  • Visite d’une équipe anglaise du Westminster Speleological Group.

  • Alain Jaumier, cinéaste français, effectue un documentaire sur le Liban à l’occasion de l’exposition à l’Institut du Monde Arabe (IMA) intitulée « Liban l’autre rive ».

  • Encadrement technique du photographe Français Philippe Crochet.





La jeune génération

Avril 2006 : Le lancement du projet « Dis, qu’est-ce qu’ une grotte ! » destiné à l’initiation et l’entraînement des enfants de l’âge de 5 à 13 ans au milieu souterrain, a enregistré un énorme succès, d’abord auprès des enfants eux-mêmes, que l’on peut d’ores et déjà considérer comme des spéléologues, et auprès des instances internationales, puisqu’une première conférence avec une étude psychologique a été donnée lors du congrès MESS2, à Beyrouth, et un article avec poster sont donnés lors de la rencontre internationale de Spéléologie, 15th International Congress of Speleology, Kerville au Texas, USA, en juillet 2009.


Coordination avec l’Armée libanaise

L’ALES a conduit en collaboration avec l’Armée libanaise plusieurs projets dont : Projets de déminage des gouffres suivants : Houet Osta (Jbeil) et Houet Aiha (Rachaya) ; Projets de Spéléo-Secours : prélèvement avec les spéléologues secouristes de l’ALES d’un squelette humain dans un gouffre à Qalhat, Nord Liban ; Encadrement sécuritaire et logistique de l’Armée en coordination avec la Croix Rouge Libanaise et la Défense Civil lors du Stage National du Spéléo-Secours organisé par l’ALES en 1999 ; Encadrement sécuritaire et logistique de l’Armée lors des trois campagnes de fouilles de la grotte al-Hourriyé. Encadrement sécuritaire lors d’une mission archéologique menée par deux archéologues espagnole et italienne et la Direction Générale des Antiquités sur une inscription de Nabuchodonosor au Akkar, et dont l’ALES était en charge de l’encadrement technique.

Media

Depuis 1995, les reportages, interviews, articles et documentaires sur la spéléologie au Liban en général, et les activités et découvertes de l’ALES se multiplient avec un ordre croissant. Parmi les médias qui ont consacré de l’espace aux activités de l’ALES, notons ; toutes les télévisions locales, quelques chaînes satellitaires tels que Rotana, MBC, LBC International, al Arabiya, WOW, Zen TV… ; des radios tels que Radio Mont Liban, et Radio Liban ; des institutions de presse écrite tels que : La Revue du Liban, l’Orient le jour, L’orient le jour Les Copains, As-Safir, An-Nahar, Al-Balad, Sayidaty magazine, Al-Jaych…






Publications

Publication de SPELEORIENT nº 5,
Juin 2009 Publication d’un Calendrier pour l’année 2005 Publication de SPELEORIENT nº 4,
Décembre 2004 Publication de SPELEORIENT nº 3,
Mai 1998 Publication du SPELEORIENT nº 2,
Juin 1997 Publication de SPELEORIENT nº 1, Février 1996


Rapports d’expertise

A ce jour, l’ALES a rédigé officiellement pour le compte de diverses institutions d’ordre public ou privé ou d’organisations internationales, 15 rapports d’expertises sur les domaines suivants :
Rapport potentiel spéléologique touristique et sportif: Chouf (Ainbal), Janvier 2009 ;
Rapport valorisation spéléologique et hydraulique : Algérie 2006 ;
Rapport archéologique et environnemental : Houet al-Hourriyé, 2007;
Rapports valorisation touristique : Grotte de Ain Wzein, 2006 – Grotte al-Challal, 2005 – Les Catacombes d’Alep, 2003 – Grotte Beit al-Wadi, Tartous, 2002 – Grotte Roueiss, 2002 – Grotte al-Rihan, 2001 – Grotte Afqa, 2001 – Site archéologique de Adloun, 2001 – Grotte Qadisha, 1999 – Grotte Kfar Zabad, 1999) ;
Rapports hydraulique : Grotte Rmeilé, 2005 – Grotte Saydet Ilige , 2001.


Accords avec des institutions universitaires

Accords avec des institutions universitaires Université Saint Joseph de Beyrouth (USJ) 2000-2009 :
Projet de collaboration ALES et USJ d’encadrement scientifique et spéléo-technique pour les étudiants de Mastère et de doctorat du département de Géographie.

Notre Dame University (NDU) 2002 :
Encadrement des étudiants de Notre Dame University (NDU), Louaizé, sur le terrain, dans le cadre du programme du tourisme durable.

Université Saint Esprit de Kaslik (USEK)
Participation au Forum Ecotourisme et société.

Laboratoire d’EDYTEM-Chambéry, France
Collaboration scientifique conjointe ALES et l’équipe du laboratoire d’EDYTEM Chambéry France. Missions scientifiques en coordination et collaboration entre ALES/ USJ / EDYTEM. Jean-Jacques Delannoy, Christophe Gauchon et Stéphane Jaillet.

Accords bureaux d’études / ALES.
Bureau Technique pour le Développement (BTD): Dans les cavités qui présentent une richesse hydraulique des relevés hydrométriques sont effectués, des radiolocalisations et des campagnes de colorations organisées permettant ainsi de suivre le tracé des cours d’eau jusqu’à leur émergence en vue de l’exploitation de la ressource en eau souterraine. Pour cela, l’ALES collabore avec le Bureau Technique pour le Développement, BTD, société spécialisée dans les études hydrauliques au Liban. 1996 – 2002: Projet d’exploitation des eaux souterraines du gouffre de Qattine Azar – Haut Metn. 2001: Etude hygrométrique dans la grotte de Saydet Illige – Maifouq.


Conférences

L’ALES multiplie les conférences données lors de rencontres universitaires, scolaires, et différents forums locaux ou internationaux sur la spéléologie en tant que telle, ou la spéléologie liée à l’environnement, au tourisme, à l’archéologie, à l’aménagement et au développement durables…





 











Retour